Le bien-être du salarié sur son lieu de travail commence à être un sujet très débattu au Royaume-Uni. Un aspect de ce bien-être est le soutien à la santé mentale des salariés.

Le rapport de The Mental Health Foundation a fait, pour la première fois, une analyse positive de la contribution à l’économie des personnes ayant un problème de santé mentale. Le but est de changer la perception de la santé mentale sur le marché du travail : comprendre la santé mentale comme une valeur pour les personnes, les entreprises et l’économie au lieu de parler de la charge économique que représentent les problèmes de santé mentale.

Selon le rapport, au Royaume-Uni, les personnes ayant un problème de santé mentale rapportent 226 milliards de livres au produit intérieur brut (PIB), 12,1 % du PIB. Ce chiffre est neuf fois plus élevé que le coût de la santé mentale pour l’économie. Soit environ 25 milliards de livres perdues à cause de l’improductivité pour les raisons suivantes : les barrières au marché du travail, les congés maladie et l’abandon du marché du travail du personnel soignant informel.

C’est pourquoi, The Mental Health Foundation a réalisé une enquête auprès d’hommes d’affaires, de managers et de personnes atteintes d’un trouble mental, et une investigation qualitative sur certains points clés du marché du travail.

Les données de l’enquête révèlent que seule la moitié des personnes diagnostiquées comme présentant un problème de santé mentale ont communiqué leur maladie sur leur lieu de travail, ces cinq dernières années.

Le rapport se centre sur cinq grands thèmes :

  • L’importance pour l’économie de sauvegarder la santé mentale sur le lieu de travail
  • Les bienfaits du travail pour la santé mentale
  • Les expériences professionnelles des personnes ayant un problème de santé mentale
  • Les barrières pour communiquer la maladie : la stigmatisation et la discrimination
  • L’amélioration du soutien à la santé mentale sur le lieu de travail

Les entreprises ont besoin de systèmes et de politiques de soutien à la santé mentale à appliquer dans toutes les organisations de façon transversale. Selon les auteurs du rapport, ce soutien ne sera efficace que si les salariés savent qu’il est disponible, qu’ils peuvent l’utiliser o le demander sans crainte et surtout s’il est réellement utile.

 


Source : Mental Health Foundation. Added value: Mental health as a workplace asset. 2016. Disponible sur : https://www.mentalhealth.org.uk/sites/default/files/added-value-mental-health-as-a-workplace-asset.pdf